Crédit : Pixabay

La différence entre un rotofil et une débroussailleuse ?

Divers outils sont employés dans l’entretien d’un jardin. Parmi ceux-ci, figurent la débrouissailleuse et le rotofil. Deux outils, qui selon certains jouent le même rôle. Cependant, il existe bien des différences entre le rotofil et la débroussailleuse.

La différence structurelle entre un rotofil et une débroussailleuse

Vous reconnaîtrez généralement facilement le rotofil par son arbre de transmission relié à une tête de coupe. Il dispose d’un moteur thermique ou électrique pour le faire fonctionner. C’est un outil léger pour la plupart. La débrouissalleuse quant à elle, dispose aussi d’un arbre de transmission et d’une tête de coupe, mais elle possède généralement un double guidon. Elle possède aussi un moteur. La débroussailleuse est beaucoup plus puissante et plus imposante qu’un rotofil électrique.

Une première différence entre ces deux appareils se trouve donc au niveau de leur structure. Cette différence compte certes, mais elle ne suffit pas pour nuancer les deux appareils d’entretien de jardin.

La différence fonctionnelle entre un rotofil et une débrousailleuse

Une débrouissailleuse dans un jardin est chargée de défricher en profondeur. Elle fait un fauchage des herbes hautes et dures. Les ronces, les arbustes et toutes les autres herbes denses et fortes cèdent devant la débroussailleuse. Elle fait donc le grand ménage. Son moteur thermique ou électrique lui confère cette puissance.

Le rotofil par contre est utilisé pour les travaux de finition. Sa lame de coupe ou son fil de coupe ne possède pas assez de résistance pour affronter les herbes fortes. Il est plutôt utilisé pour tailler les herbes dans les zones difficiles d’accès et les bords massifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *